06/01/2016

La place Cri du Perron à Montegnée

Situons les lieux grâce à cette vue aérienne fournie par Bing Maps :Vue aérienne Live Search Maps.jpg
1 = la place Cri du Perron                2 = l'actuelle église Saint-Lambert

3 = la rue Paul Janson                  4 = la rue Thierbise
5 = la Maison du Peuple                6 = la rue Thiou
7 = La rue du Beffroi


Autrefois, le lieu était dit « au tiyou », expression wallonne signifiant « au tilleul ». C'est donc un arbre qui est à l'origine de ce nom, un arbre probablement plus beau et plus imposant que les autres, rescapé de l'antique forêt qui couvrait toute la région avant les défrichements des siècles passés.

La photo qui suit été prise au début du XXe siècle depuis le terril du Gosson n°1, de la rue Murébure :
terril gosson 1.jpg
À l'arrière-plan, on distingue le cœur historique du village de Montegnée*. C'est là, au Thiou (orthographe actuelle), que la population montagnarde** se développe initialement, profitant d'une source qu'on aménage en fontaine. À proximité, vers le Potay, la tour d'une ferme sert de beffroi en cas d'alarme (ce qui justifie l'appellation de l'une des rues du quartier).
* Montegnée était une municipalité distincte avant la fusion des communes de 1977.
** Les Montagnard(e)s sont les habitant(e)s de Montegnée.

Un sanctuaire desservi par un chapelain existe au Thiou dès 1315 ; incendié en 1636, il est reconstruit et subsiste jusqu'en 1873, date à laquelle on commence la construction d'une église néogothique (architecte Joseph Rémont), dédiée à Saint-Lambert :
eglise_montegnee.jpg

En 1908, le lieu-dit est officiellement dénommé place de l'Église (remarquez la pompe à eau alimentée par une source) :

place de l'eglise_montegnee_1910.jpg
Dans l'autre sens vers 1910 :
pompe place de l'eglise montegnee 1904.jpg

Après la première guerre mondiale, la place prend le nom du grand philanthrope Ferdinand Nicolay (la carte postale ci-dessous date de 1920) :place ferdinand nicolay montegnee vers 1920.jpg

 Voici la place Ferdinand Nicolay en 1940, À gauche, la Maison du Peuple a été inaugurée en 1932, avec salle de spectacles et de cinéma :maison du peuple montegnee 1940.jpg

La même vue en 2008. La façade de la Maison du Peuple est classée depuis 1974. Propriété de la commune de Saint-Nicolas, le bâtiment est mis à la disposition des groupements locaux :maison du peuple montegnee 2008.jpg

L'église Saint-Lambert en 1972 :
eglise saint-lambert_montegnee_1972.jpg

Déjà minée par l'âge et les dégâts miniers, l'église Saint-Lambert ne survivra pas au tremblement de terre de 1983. Toute rénovation s'avérant inutile, elle sera démolie dès 1984, puis remplacée par un édifice moderne à la mode du temps :place cri du perron_montegnee_2008.jpgeglise saint-lambert_montegnee_2008.jpg

À la suite de la fusion des communes effective dès le 1er janvier 1977, la place Ferdinand Nicolay est devenue la place du Cri du Perron. Le « cri du perron », sous l'Ancien Régime, était la proclamation en place publique, pour en avertir la population, des ordonnances, interdictions ou condamnations…


 La rue Paul Janson au début du XXe siècle (de 1875 à 1913, elle s'est appelée la rue Sous l'Église) :
rue paul janson montegnee 1904.jpgRue Paul Janson au début du XXème siècle.jpg

Cette voirie a été rebaptisée rue Paul Janson en 1913, à la mort de l'homme politique libéral proche des socialistes, réclamant comme eux le suffrage universel et davantage de droits pour les travailleurs.

La rue Paul Janson de nos jours (avec la présence de l'église plus discrète qu'autrefois) :

Rue Paul Janson en 2008.jpg

 

 Merci de cliquer sur « J'aime » si vous avez apprécié cet article  smile

 

12:10 Écrit par Claude Warzée dans 16. Place Cri du Perron (Montegnée) | Commentaires (4) |  Facebook |